jeu_149web

Murale de Robert Gravel réalisée par Laurent Gascon, rue Dufresne. © Patricia Belzil.

Comment et pourquoi entretient-on au Québec une mémoire du théâtre ? Quel traitement réserve-t-on à nos artistes disparus, à nos souvenirs de spectateurs, à nos œuvres du passé ? Qui sont les fantômes qui hantent nos scènes, nos coulisses, nos textes et notre imaginaire collectif ? Férus de mémoire et d’histoire, Paul Lefebvre, Gilbert David, Hélène Jacques, Alexandre Cadieux, Lucie Renaud, Gilbert Turp et Marie-Claude Verdier livrent leurs réflexions sur différents actes de mémoire et se demandent ce qui, au-delà des jeux de commémoration, se transmet réellement, et ce qui finit au contraire par sombrer dans l’oubli, pour le meilleur et pour le pire.

Aussi dans ce numéro

Hommage à Patrice Chéreau. Le centenaire du Sacre du printemps. Pascal Brullemans et l’écriture théâtrale pour bébés. Portrait du dramaturge Morris Panych par Stéphane Demers. Faust et les pièces « injouables ». Festival d’Avignon 2013. Le Théâtre Populaire du Québec (1963-1996), acte 2.

Consultez JEU 149 sur Érudit.