Nouvelles

Michel Ouellette et Marilyn Perreault sont les lauréats des Prix Michel-Tremblay et Louise-LaHaye

Communiqué de presse: Le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et la Fondation du CEAD ont annoncé aujourd’hui, au Café de l’Usine C, les noms des deux lauréats 2011 des Prix Michel-Tremblay et Louise-LaHaye. Le prix Michel-Tremblay, remis au meilleur texte dramatique créé à la scène en langue originale française, a été décerné à Michel Ouellette pour son texte La guerre au ventre. Le prix Louise-LaHaye, remis au meilleur texte dramatique jeune public créé à la scène en langue originale française, a été décerné à Marilyn Perreault pour son texte Brittannicus Now.

Les commentaires du jury :

« Au-delà de son efficacité, qui signale une appréciable maîtrise des procédés dramaturgiques traditionnels, BRITANNICUS NOW de Marilyn Perreault possède surtout l’immense qualité d’aborder avec une sidérante acuité la violence secrète qui s’insinue dans les groupes d’adolescentes. En utilisant comme structure portante la tragédie de Racine, l’auteure crée un univers minutieusement glauque, tendu, terriblement féminin, métaphore de l’univers adolescent où, parce que tout se vit pour la première fois, tout est danger. »

 – Joël da Silva et Marie-Christine Lê-Huu, sous la présidence de Daniel Danis

« La pièce LA GUERRE AU VENTRE est sans contredit une œuvre de maturité où l’urgence de témoigner est appuyée admirablement  par une grande maîtrise de l’écriture.  À travers l’histoire de Martin, blessé au ventre et qui parle pour demeurer en vie, Michel Ouellette dresse un portrait bouleversant de la vie des francophones canadiens, de l’Ontario à un coin reculé de l’Alberta en passant par l’Afghanistan. La trame narrative serrée nous plonge dans un univers troublant qui nous habite longtemps. La langue, d’une grande beauté, très charnelle, très incarnée, nous fait sentir l’immensité du territoire et l’isolement des humains qui y vivent. C’est une pièce nécessaire. »

-Robert Bellefeuille, Isabelle Hubert, Louise Laprade et Isabelle Leblanc, sous la présidence de Sébastien Harrisson

La remise des prix, animée par l’auteur et comédien Vincent Bolduc, s’est déroulée en présence des partenaires et de mesdames Chantal Desjardins, avocate et administratrice au sein du conseil d’administration de la Fondation du CEAD, et Carole Fréchette, auteure et vice-présidente du conseil d’administration du CEAD. »

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *