Nouvelles

Pascal Rambert lauréat 2012 du Grand Prix de littérature dramatique

En France, le jury du Grand Prix de littérature dramatique s’est réuni ce 12 novembre à la Brasserie Bofinger (Paris IVème) pour sélectionner, parmi les 5 textes finalistes, le lauréat 2012, qu’il a annoncé à la presse à 14h30. Il s’agit de :

Clôture de l’amour, de Pascal Rambert

Extrait:

«Je disais l’amour de ma vie et je te regardais je te regarde et je pense je ne te reconnais plus ton corps je le connais les attaches les os tout ça je connais mais dessous il y a quoi dessous sous l’enveloppe il y a quoi ? une sorte de nouveau toi et moi qui n’a rien à voir rien à voir je suis désolé tu vas dire avec ce que l’on était oui avec ce que l’on était ce qu’il y avait à l’intérieur de nous oui cette chose que l’on chérissait.»

 

Pour mémoire, les 4 autres finalistes 2012 : Les morts qui touchent de Alexandre Koutchevsky (L’Entretemps Matériau), NEMA de Koffi Kwahulé (Éditions Théâtrales), Nous les vagues de Mariette Navarro (Quartett), Lotissement de Frédéric Vossier (Quartett).

Le Grand Prix de littérature dramatique 

 Organisé depuis 2011 par le Centre national du Théâtre, ce prix met à l’honneur ce genre littéraire si spécifique qu’est la littérature dramatique dans ce qu’elle a de plus divers et de plus brillant. Il consacre chaque automne le texte d’un auteur de théâtre. A travers ce prix, c’est aussi le travail des éditeurs qui est mis en lumière, puisque ce sont eux qui soumettent au Grand Prix leur sélection d’ouvrages, soit entre une et cinq pièces d’expression française publiée/s l’année civile précédant celle de la remise du Prix. 

Membres du jury 2012

 En 2012, la présidence du Jury a été confiée à David Lescot. Le jury était composé de : Anne-Françoise Benhamou, dramaturge, Nathalie Fillion, auteure et metteure en scène, Claudine Galea, auteure (Grand Prix de littérature dramatique 2011), Anne Kessler, sociétaire de la Comédie-Française, Ludovic Lagarde, metteur en scène , Hélène Lenoir, auteure, Jean-Daniel Magnin, auteur, Gildas Milin, auteur et metteur en scène, Catherine Nicolas, dramaturge, Michel Rostain, auteur et metteur en scène. A l’issue de 2 tours de lecture, 5 lauréats ont donc été désignés le 15 octobre. Le prix, d’un montant de 4.000 euros, a été remis au lauréat le 12 novembre à la Brasserie Bofinger, Paris 4ème.    

Afin d’offrir un large rayonnement au texte lauréat, le CnT diffusera 300 exemplaires de celui-ci à des professionnels du spectacle vivant français et étranger (en collaboration avec l’Institut Français) et signe un partenariat avec France Culture, qui en réalise la captation et la diffusera sur ses ondes. 
 

Le Grand Prix est financé par la DGCA, avec le soutien de la SACD.

Partenaires media : France Cuture, Les Inrockuptibles, Mouvement, ActuaLitté


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *