Nouvelles

Marie-Hélène Falcon cède les rênes du FTA

Après mûre réflexion et certainement un pincement au cœur, la cofondatrice et directrice générale et artistique du Festival TransAmériques, Marie-Hélène Falcon, quittera la direction du FTA au terme de la 8e édition qui se déroulera du 22 mai au 7 juin 2014. Cette décision a récemment été annoncée au conseil d’administration, dont la présidente, Paule Leduc, a mis sur pied un processus de succession.

«Après 30 merveilleuses et passionnantes années à la barre du FTA, le temps est venu pour moi de céder les rênes du Festival à une autre génération, d’autres regards, d’autres imaginaires. Je suis fière d’avoir contribué à ma façon à l’émulation de la vie culturelle des Montréalais au cours des dernières décennies et d’avoir pu maintenir un dialogue artistique vivant avec des artistes et un public ouverts, curieux, exigeants. L’équipe actuelle du Festival est extrêmement compétente, dévouée et prête à accompagner une prochaine direction artistique dans le déploiement de nouveaux rêves et autres folles ambitions.» – Marie-Hélène Falcon, directrice générale et artistique

«Depuis la première édition en 1985 de ce qui s’appelait alors le Festival de théâtre des Amériques jusqu’à aujourd’hui, Marie-Hélène Falcon incarne l’âme du FTA. Sa fougue, son audace, son influence, son désir incommensurable de sortir des sentiers battus laisseront sans nul doute un grand vide sur la scène artistique locale et internationale. Je la remercie pour la vision unique qu’elle a défendue et l’assure de toute mon admiration et mon respect. Le conseil d’administration du Festival a maintenant le devoir de trouver au cours des prochains mois une relève à la hauteur des idéaux et du rêve qui ont animé Marie-Hélène Falcon pendant toutes ces années et qui ont contribué à positionner le Festival TransAmériques parmi les manifestations consacrées au théâtre et à la danse les plus réputées au monde.» – Paule Leduc, présidente du conseil d’administration

Marie-Hélène Falcon au FTA: un legs inestimable

Le parcours de Marie-Hélène Falcon trace un chemin sur la frontière toujours mouvante où se rencontrent l’art et la pensée, où se permutent tradition et innovation. À titre de directrice générale et artistique du FTA et d’infatigable découvreuse de nouveaux territoires, elle y a programmé près de 400 spectacles venus de 45 pays qui ont su éclairer notre époque. Si le FTA est devenu une référence internationale en création scénique contemporaine, c’est bien grâce au travail acharné de Marie-Hélène Falcon qui s’est consacrée à faire découvrir des artistes d’ici au monde entier et à accueillir chez nous des œuvres que nous n’aurions jamais pu voir sans sa sensibilité.

En mars 2013, elle recevait au nom du Festival TransAmériques le fort convoité Grand Prix du Conseil des arts de Montréal. Quelques mois plus tard, le public répondait avec enthousiasme à sa programmation de la 7e édition avec un taux d’assistance de 91%. Bref, grâce à l’impulsion de Marie-Hélène Falcon, le FTA a littéralement le vent dans les voiles et il revient maintenant à la personne qui lui succèdera d’écrire la suite de l’histoire.

De 1982 à aujourd’hui: un survol historique du FTA

Fondé en 1982 et présenté pour la première fois en 1985, le Festival de théâtre des Amériques s’est tenu à Montréal tous les deux ans. En 1996, le FTA ajoute aux années paires une édition «intercalaire» connue sous le nom de Théâtres du Monde, qui s’est poursuivie jusqu’en 2006, ainsi que Nouvelles scènes de 1997 à 2005.

En mai 2007, le Festival de théâtre des Amériques cède sa place au Festival TransAmériques qui intègre alors la danse contemporaine à sa mission avec beaucoup de fierté et de passion. Depuis lors, le spectateur retrouve annuellement à la même enseigne théâtre, danse, performance, formes éclatées et parfois inclassables.

La 8e édition du Festival TransAmériques du 22 mai au 7 juin 2014 sera la dernière que signera Marie-Hélène Falcon à la direction artistique.

Un appel de candidatures sera lancé à la fin septembre. La personne qui sera ensuite nommée à la codirection générale et direction artistique s’attaquera dès sa nomination à concevoir la programmation du festival qui se tiendra en 2015.

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *