Nouvelles

Xavier Dolan porte Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce au cinéma

Inspiré d’une pièce du dramaturge français Jean-Luc Lagarce, le prochain film de Xavier Dolan s’intitulera Juste la fin du monde et mettra en vedette Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Nathalie Baye et Gaspard Ulliel.

« Je suis emballé par Juste la fin du monde. La perspective de travailler avec ces acteurs m’enchante, bien évidemment. Ma passion la plus viscérale, mon absolue priorité sur les plateaux est toujours le perfectionnement de la relation avec l’acteur, la précision du langage, et l’importance non pas juste de les diriger en tant que réalisateur ou qu’exécutant, mais de jouer avec eux, littéralement, comme un acteur/réalisateur, même de l’autre côté du miroir. Rassembler tous les acteurs dans la même pièce fut un casse-tête chinois de qualification olympique, mais tous les sacrifices paraissent futiles quand je pense que je vais me retrouver dans le même espace artistique que ces cinq individus si extraordinaires, si créatifs.

C’est Anne Dorval qui avait porté à mon attention la magnifique pièce de Jean-Luc Lagarce il y a plusieurs années, mais à l’époque le moment me semblait mal choisi et l’idée, comme plusieurs autres, a abouti dans un tiroir. Je suis très enthousiaste à l’idée de tourner John F. Donovan, mais le film n’étant prévu qu’à l’automne prochain, je voulais d’ici là garder la main et retrouver le terrain de jeu du plateau de tournage avant de démarrer la grosse machine que sera Donovan. J’ai pensé que Juste la fin du monde saurait bien tendre un pont entre Mommy et John F. Donovan, deux projets dont les genres et profils sont assez distincts.

C’est la deuxième fois que j’adapte une pièce et je dois admettre que jusqu’à présent, les romans et les pièces ont toujours été la voie royale vers le scénario, pour citer un ami scénariste. J’adore les adaptations ; elles représentent un défi différent pour moi. C’est intimidant de porter à l’écran l’univers, l’intimité, le regard d’une autre personne. C’est une grande responsabilité, et qui implique un risque. Mais c’est précisément ce qui rend l’exercice très, très inspirant », souligne Xavier Dolan.

Juste la fin du monde est inspiré de la pièce de théâtre éponyme du célèbre dramaturge Jean-Luc Lagarce. Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancœurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

Juste la fin du monde est une coproduction Canada-France soutenue par Téléfilm Canada et produite par Nancy Grant et Xavier Dolan (Sons of Manual), Nathanaël Karmitz (MK2), ainsi que Sylvain Corbeil. Le tournage débutera d’ici la fin mai 2015. Par la suite, Xavier Dolan débutera la pré-production d’un 7e film très attendu, The Death and Life of John F. Donovan.

Communiqué de presse | Les Films Séville

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *