Nouvelles

Mélanie Demers remporte le Grand Prix de la danse 2021

© Julie Artacho

Mélanie Demers a été sacrée grande gagnante de la 11e édition des Prix de la danse de Montréal (PDM), qui ont été présentés ce jeudi lors d’une cérémonie animée par Anik Bissonnette et sous la présidence d’honneur de Rhodnie Désir, lauréate du prix Envol et du Grand Prix de la danse de Montréal 2020.

La chorégraphe, interprète et metteuse en scène Mélanie Demers a remporté le Grand Prix pour la saison 2020-2021, au cours de laquelle elle a présenté sa pièce La Goddam Voie lactée. La récompense est assortie d’une bourse de 25 000 $.

Parmi les autres lauréats et lauréates, la chorégraphe et enseignante Barabara Kaneratonni Diabom a remporté le Prix de l’interprétation pour sa performance dans le film Smudge.

L’interprète, chorégraphe et productrice Louise Lapierre, aussi fondatrice de l’école de danse du même nom, a remporté le prix Ethel Bruneau 2021, qui célèbre sa carrière de pédagogue dans le milieu.

Le Prix pour la diversité culturelle et les pratiques inclusives en danse a été remis à 100Lux, un organisme à but non lucratif spécialisé dans la danse de rue.

L’artiste multidisciplinaire Beatriz Mediavilla a décroché un prix dans la catégorie Découverte pour son film Habiter le mouvement – Un récit en 10 chapitres, qui s’était distingué au Festival international du film sur l’art de Montréal.

Francine Gagné, directrice générale et artistique de Circuit-Est centre chorégraphique, a quant à elle reçu un prix dans la catégorie Gestionnaire culturelle.

Enfin, le prix décerné dans la catégorie Contribution exceptionnelle est allé à Annie-Claude Coutu Geoffroy, coordonnatrice du volet danse à Diffusion Hector-Charland dans Lanaudière.