Nouvelles

Une actrice iranienne prend la parole

beaucoup courage comédienne iranienne

C’est avec beaucoup de courage que la comédienne iranienne Minoovash Rahimian, membre du comité exécutif de l’Association internationale du théâtre et des arts vivants pour les enfants et les jeunes (ASSITEJ), a signé un texte sur le site web du regroupement, article accompagné d’une photo de son autrice où elle ne porte pas le voile. Elle y dénonce la situation des femmes dans son pays. Elle y dit, entre autres : « Je suis une artiste. En tant qu’actrice, il est plus difficile d’être une femme en Iran. Nous ne sommes pas autorisées à chanter et à danser sur scène, nous devons porter le hijab pour jouer, et si notre partenaire de jeu est un homme, nous ne pouvons pas nous toucher. Nous ne pouvons pas porter de vêtements serrés. Un homme ne peut nous maquiller le visage; nous ne pouvons pas porter de perruque. Nous ne devons pas trop bouger notre corps. » 

Elle informe aussi la communauté internationale des conditions de création auxquelles ses collègues et elle doivent s’astreindre : « En Iran, tout est contrôlé par le gouvernement. Lorsque nous créons un spectacle, chaque étape du processus doit être approuvée, ce qui est un cauchemar. Nous ne pouvons pas parler de religion sur scène (sauf s’il s’agit de faire la promotion de l’Islam), nous ne sommes pas autorisés à parler de sexe, et tout ce qui a trait à l’érotisme est interdit ; mentionner la culture et la musique occidentales est prohibé, les gros mots sont bannis, autant dire que nous ne sommes pas autorisés à montrer la RÉALITÉ ! » Minoovash Rahimian en appelle à la solidarité internationale pour que cesse une telle répression.

Pour lire l’article complet de Minoovash Rahimian, c’est ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *