Chroniques

Pol Pelletier crée un nouveau “Théâtre des femmes”

Pol Pelletier annonce par communiqué qu’elle fonde Le Sauvage théâtre des femmes et des hommes qui sont assez sauvages pour faire une femme d’eux-mêmes, dont l’ambition est de recréer l’esprit du défunt Théâtre expérimental des Femmes (devenu Théâtre Espace Go en 1990). Rappelons que la comédienne est l’une des fondatrices de cette compagnie.

Elle dit vouloir “faire renaître l’audace et le goût des idées fortes qui caractérisaient cette époque.” 

“Le 5 décembre 2011, à Montréal, cette compagnie verra le jour, la veille de l’anniversaire du massacre de Polytechnique. L’objectif du Sauvage théâtre est de faire comprendre ce qu’est le féminin et donc, la création. L’acte créateur véritable se définit en premier lieu par le féminin, chez les hommes comme chez les femmes”, écrit-elle encore. 

Le communiqué annonce que la comédienne “ressuscitera l’un des grands succès du Théâtre expérimental des femmes, la série de conférences Les lundis de l’histoire des femmes, qui faisait salle comble année après année. Cette série sera rebaptisée: Les lundis de l’histoire inconnue et de la pensée scandaleuse. Pol Pelletier débutera la série le lundi 5 décembre en recréant le climat de l’époque et en évoquant les événements qui ont eu lieu pendant cette fameuse série. Elle exposera ses théories sur le féminin avec une conférence-performance intitulée : La Québec est une femme refoulée, c’est pourquoi elle se meurt.  Pelletier soutiendra l’idée que l’identité québécoise repose sur le féminin et que, sans cette reconnaissance, le peuple québécois se suicide. Elle relatera une saga inconnue établissant des liens entre l’histoire du Québec et l’évolution des femmes pendant les 35 dernières années; elle racontera des faits qu’elle est peut-être seule à connaître et à identifier.”

Le Sauvage théâtre, pour fêter sa naissance, offrira aussi des Soirées sauvages d’entraînement avec Pol Pelletier, les 6, 7, 8 et 9 décembre, de 18h à 21h. Et des après-midis sauvages, les samedi 10 et dimanche 11 décembre, de 14h à 17h

Chaque rencontre permettra au grand public d’être initié aux principes de la présence selon la Méthode Dojo créé par Pol Pelletier et de pratiquer un aspect précis de cette Méthode. Les gens qui ont déjà fait un stage pourront mettre en pratique ce qu’ils ont appris. Les néophytes seront guidés vers un nouvel état d’être. On invite tout particulièrement les artistes. Portez des vêtements confortables et soyez prêts à bouger.

Coût : 35$ par séance (à payer en argent comptant à l’arrivée).

Le Sauvage théâtre a loué un lieu temporaire et chaleureux, avec des grandes fenêtres comme autrefois, en attendant le lieu permanent :

À la Tangueria, au 6355 Avenue du Parc, Montréal (coin Beaubien)

On peut réserver une place pour chacune des conférences ainsi que pour chacune des séances d’entraînement, à l’adresse suivante : polpelletier@hotmail.com

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *