fbpx
Nouvelles

On s’apprête à réinvestir les planches à la Licorne et au TDP

Malgré l’incertitude qui règne toujours, plusieurs scènes québécoises ont dévoilé ce qu’elles comptent offrir à leur public une fois que les salles de spectacles pourront à nouveau ouvrir leurs portes au public. À la Licorne, le Théâtre de la Manufacture présentera la comédie noire Ulster American de l’auteur irlandais David Ireland, dans une mise en scène de Maxime Denommée, ainsi que Les Étés souterrains, un solo signé Steve Gagnon et interprété par Guylaine Tremblay sous la direction d’Édith Patenaude. Le théâtre de la rue Papineau accueillera aussi deux autres pièces pour un seul personnage : De ta force de vivre de Marie-Ève Perron et Gros Gars, prise de parole analogique de Mathieu Gosselin.

De son côté le directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier, Claude Poissant, nous proposera, sur l’imposante scène sise sur la rue Sainte-Catherine, sa lecture de La Métamorphose de Franz Kafka, qu’il situe au Québec vers la fin de la Grande Noirceur. De plus, le spectacle écrit par Marie-Christine Lê-Huu autour des figures de Pauline Julien et Gérald Godin, Je cherche une maison qui vous ressemble, sera repris, de même que, à la salle Fred-Barry, les représentations abruptement interrompues par la fermeture des salles de That Moment – Le Pays des cons, du Théâtre de l’Opsis.

La programmation complète du Théâtre Denise-Pelletier peut être consultée ici.

Celle du Théâtre La Licorne, ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *